Une "Chronologie" de l'histoire de Québec - La Fondation de Québec

Rechercher dans ce site
Aller au contenu

Menu principal :

Une "Chronologie" de l'histoire de Québec

Chronologie
Légende et réalité

Hormis quelques rares détails peu connus, les pages de la "Chronologie" de ce site sont le fruit d'une patiente compilation effectuée à partir d'ouvrages spécialisés ou de la multitude de sites exposés sur le Web, qui d'ailleurs ne cessent de s'enrichir. Il ne s'agit donc pas d'un travail de recherche d'historien professionnel : quelques erreurs ne sont pas à exclure d'autant que, plus que jamais dans cet épisode de l'histoire franco-québécoise, la légende commence à rattraper la réalité !

Dans la mesure du possible, chaque fois que le doute nous a fait hésiter quant à l'exactitude d'une date ou la véracité d'un événement, nous avons ici pris les précautions d'usage, ne serait-ce que par le prudent emploi du conditionnel ! Les lecteurs avertis sauront avec bienveillance nous remettre sur le droit chemin...

Le poète est un menteur qui dit la vérité

Parce qu'elle touche souvent l'affectif ou le "pathos", l'évocation de l'histoire de la Fondation de la Nouvelle-France (c'est tout aussi vrai pour celle de l'Acadie) abandonnée peu ou prou dans les manuels scolaires français, donne lieu depuis longtemps à quelques "improvisations" périlleuses ! Le développement d'Internet et la wikipédiatisation des connaissances ne font qu'amplifier le phénomène.
Mais ce passage de la réalité à l'évocation romancée ou légendaire de l'histoire n'a pas que des défauts. Il témoigne sans aucun doute de la volonté qu'ont les peuples de se faire une histoire à leur mesure pour appréhender le monde. "Où les historiens s'arrêtent, ne sachant plus rien, les poètes apparaissent et devinent" écrivait Jules Barbey d’Aurevilly... Et Cocteau de préciser : "Le poète est un menteur qui dit toujours la vérité".


 
Retourner au contenu | Retourner au menu